Une balancoire

Un monde s'étiole comme une fleur.
Des danseurs montent la garde
Au-dessus de Paris,
Une gomme trempe un crayon
Pour lui faire avouer
Ses méfaits,
Une balançoire avance
Jusqu'à la fenêtre,
Un bébé mange un chien,
Il devient fort comme le géant vert.
Une lune lugubre gobe
Un arbre.
Des petites histoires se font la malle
Et on a plus de récit.
La peinture du monsieur est verte,
Son téton est rose,
Son pied est blanc.
Une chaise casse les pieds
D'une table.
Des miroirs s'entendent pour divertir
Les corps.
Le long nez de l'homme rouge
Devine l'odeur de l'espace.
Espace entre les vins,
La goutte qui fait déborder le verre
De lait.
Écriture manquante.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson

Chouette