Articles

Affichage des articles du février, 2016

Valises

Il y a des valises
En bas de chez moi.
Elles se baladent,
Elles voyagent.
C'est pas parce que le lendemain
D'un jour trop long
Ressemble à un jour court,
Que le siècle a des mains
Aux pieds.
J'ai connu des gens
Assez connus
Dans le monde du sport.
Ils avaient des muscles de cheval
et des narines
De militaire.
Les valises sont toujours là.
Elles ont un pull au ventre.
C'est comme la boule pour des hommes

Lorsqu'ils pensent un peu trop.

Le chat

Le jour demande à la nuit
De la fermer.
Un matin, je me suis réveillé avec un chat sur le crâne,
J'ai tout de suite appelé mon ami vétérinaire
Pour savoir quoi faire.
J'ai cherché pendant des heures comment
Faire déguerpir ce chat de malheur,
Mais je n'avais aucune solution.
Alors je me suis endormi.
Le chat s'est introduit dans mon cerveau
Et a fait des bébés entre mon hémisphère droit
Et mon hémisphère gauche.
Alors maintenant, je me retrouve
Avec trois cents chats dans la tête,
Ils parlent, ils miaulent,
Ils se jettent dans l'eau.
Je me mets moi aussi à miauler,
A boire des litres et des litres de lait,
A chercher les souris.
Je me dis que je suis peut-être malade
Avec ces trois cents chats dans la tête.
Mais il y a une solution :

Qu'on me caresse le poil.

On cherche

Il y a des jours comme ça
Où l'on cherche sa propre ombre
Derrière quatre miroirs.
Il y a des jours comme ça
Où un jeune homme achète
Cinq exemplaires de sa propre tête
Pour plaire aux jeunes dames.
Il y a des jours comme ça
Où une flamme fait le tour
De l'eau pour comprendre que tout s'arrête un jour.
Il y a des jours comme ça
Où un ogre cache ses dents
Et ses lèvres se rétractent
Pour avaler le dernier centimètre d'un astre.
Cet ogre, c'est moi.
Cette flamme, c'est moi.
Ce jeune homme, c'est moi.

Je cherche : moi.

Je tombe de mon arbre

Le chapiteau au-dessus de mon corps
Est en train de flamber.
Il y a des ombres qui parlent dans mon dos
Pour dire des vacheries sur les morts.
Un hôpital fait la fête avec un parc aquatique.
Dessiner les courbes du feu
Pour mieux voir sa queue.
Un astéroïde se permet d'ouvrir sa bouche
Pour avaler la Terre et ses 6 milliards d'habitants.
Dédé s'est jeté sous un aspirateur,
Les dés sont jetés,
On ne sait pas s'il sera aspiré par le cosmos
Et le grand verbe du seigneur enceint.
Un geste solidaire de ma part
Équivaut à une année d'amour.
Je tombe de mon arbre
Et regarde Paris droit dans les yeux.
Nous voici ! Les hirondelles et les Allemands !
La Tour-Eiffel cherche son chat.
La dame de fer repasse.
La dame de fer repasse
Et je n'ai toujours pas tapé

au sol de ma vie.

Les pieds au frais

Image

Un ordinateur

Un ordinateur achète une télévision.
Le passé se fait la malle
Avec 40 000 dollars dans le sac
Et un jean qui va jusqu'au nombril.
Le sentiment d'amour que j'ai parfois,
Lorsque je regarde mon visage,
Me permet de parler aux miroirs.
Un loup s'abrite dans une cabane
En attendant que les moutons
Entonnent le bénédicité.
Un orgue joue de la trompette
Près de mes pieds,
Je chante une dernière fois
La chanson de Balavoine
Qui dit en quelques mots :
« C'est mon fils, ma bataille »
Et je m'endors avec mon miroir

Au bord des lèvres.

Herbes folles

La tempe au pied,
J'écoute les gargouillements
Du sol.
Un requin s'assoit à ma table,
Il mange une crevette salée.
Des herbes folles
Sont en hôpital psychiatrique
Pour des lésions au cerveau.
Un chameau se perd
Dans le ministère de l'agriculture.
Un nain monte sur les épaules
D'un géant pour mieux voir
Le métro aérien.
Des sirènes font la course
Pour rendre visite aux herbes folles.
Je nage dans un mot
Puis prends une bouchée de pain
Et m'endors convenablement

Dans un parc aquatique.

Le monde a des boursouflures

Le monde a des boursouflures
Aux jambes.
Il marche jusqu'à une clairière
Et demande à un homme
Comment il remonte ses chaussettes.
Un ordinateur boit sa soupe
Devant une porte,
Des chats courent jusqu'au lac
Et font tomber un château
En forme de maisonnette.
La serrure est étanche,
Sous l'eau,
La serrure est étanche.
Le monde et l'hirondelle
discutent de l'économie du Japon.
Un chien en or entre dans une sphère argentée.
Il y a un cyclone de crânes dans ma tête.
Qu'est-ce que le monde sinon

Une cuillère à soupe ?