Madame l'Autruche

Laisser poindre une once de café
Dans le verre d'alcool de Madame l'Autruche.
L’Autriche est un pays,
Je suis un pays
Qui ressemble à s'y méprendre
A un siècle.
J'ouvre la porte bien fort
Et entre dans le café
Avec ma femme
Et nos quatre enfants.
Un homme cherche son nid
Avec ses pieds.
Il ne le trouve pas,
Alors il prend un plat de pâtes
Pendant que les vigiles
Inspectent le sac à dos
D'un jeune garçon.
Les journées se rassemblent
En troupe d'élite
Et dorment
En attendant que l'hiver
Trompe l'ennui.
Nous sommes en août
Et pas en septembre.
C'est peut-être pour ça
Que la vie s'adoucit
Peu à peu,
Jusqu'à ressembler

A un nénuphar vert.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson

Chouette