Chouette

Il y a 40 morts dans mon ventre.
Pourtant ça respire ! Ça respire !
Je me fais un croche-patte
Pour attraper le bus.
Les lilas crachent leurs molaires,
Un ours de 120 kg descend la rampe,
Les comédiens grattent le cerveau
De Molière.
Je me couche sur le monde
Comme on se couche
Sur un nuage de lait.
Les igloos envahissent Paris,
La Tour-Eiffel voyage en avion.
Ma peau se perd dans la tienne
Et je classe les dossiers
Que Dieu m'a laissé
Pour l'entrée au paradis.
On cause, on cause
Comme si la parole avait
Une valeur.
Moi ce que j'aime,
C'est le tremblement
Des humains faces
A une chouette.
Courons, courons !
Jusqu'à la ville la plus proche.
On pourra postillonner
Sur les maisons,
Racheter le journal
D'hier pour mieux
Comprendre
Nos passions.
Le silence se coupe les ongles.

Et j'y crois pas tellement.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson