Je tombe de mon arbre

Le chapiteau au-dessus de mon corps
Est en train de flamber.
Il y a des ombres qui parlent dans mon dos
Pour dire des vacheries sur les morts.
Un hôpital fait la fête avec un parc aquatique.
Dessiner les courbes du feu
Pour mieux voir sa queue.
Un astéroïde se permet d'ouvrir sa bouche
Pour avaler la Terre et ses 6 milliards d'habitants.
Dédé s'est jeté sous un aspirateur,
Les dés sont jetés,
On ne sait pas s'il sera aspiré par le cosmos
Et le grand verbe du seigneur enceint.
Un geste solidaire de ma part
Équivaut à une année d'amour.
Je tombe de mon arbre
Et regarde Paris droit dans les yeux.
Nous voici ! Les hirondelles et les Allemands !
La Tour-Eiffel cherche son chat.
La dame de fer repasse.
La dame de fer repasse
Et je n'ai toujours pas tapé

au sol de ma vie.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson

Chouette