On cherche

Il y a des jours comme ça
Où l'on cherche sa propre ombre
Derrière quatre miroirs.
Il y a des jours comme ça
Où un jeune homme achète
Cinq exemplaires de sa propre tête
Pour plaire aux jeunes dames.
Il y a des jours comme ça
Où une flamme fait le tour
De l'eau pour comprendre que tout s'arrête un jour.
Il y a des jours comme ça
Où un ogre cache ses dents
Et ses lèvres se rétractent
Pour avaler le dernier centimètre d'un astre.
Cet ogre, c'est moi.
Cette flamme, c'est moi.
Ce jeune homme, c'est moi.

Je cherche : moi.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson

Chouette