Les murs

Dans un monde où Donald Trump
Est président,
Je souhaite réintroduire le loup
Dans la bergerie.
C'était un matin calme avec
Des cicatrices au dos,
Il y avait un oiseau presque mort
Qui volait au-dessus du lac,
Un homme achevait son travail
Et sa femme conduisait un camion.
J'étais en train de mettre mon manteau
Quand soudain,
Les murs se sont mis à me parler.
« Tu ne peux pas continuer comme ça
La vaisselle est sale,
La porte est ouverte
Et ton cerveau s'est caché ».
Alors j'ai vendu mon dernier poil
A l'ours qui me le demandait,
Et je suis là devant vous
A coucher avec mon cerveau
Pour qu'il se taise un peu.
Il ne veut pas se taire,
Il respire fort,
Il s'acharne à me dévêtir.
J'ai enlevé mon manteau.
J'ai cherché dans mes poches
Un téléphone.
J'ai appelé la police.

Et je suis parti faire le loup.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Loukoum & oiseaux

Le fromage

Chasse