Les murs

Dans un monde où Donald Trump
Est président,
Je souhaite réintroduire le loup
Dans la bergerie.
C'était un matin calme avec
Des cicatrices au dos,
Il y avait un oiseau presque mort
Qui volait au-dessus du lac,
Un homme achevait son travail
Et sa femme conduisait un camion.
J'étais en train de mettre mon manteau
Quand soudain,
Les murs se sont mis à me parler.
« Tu ne peux pas continuer comme ça
La vaisselle est sale,
La porte est ouverte
Et ton cerveau s'est caché ».
Alors j'ai vendu mon dernier poil
A l'ours qui me le demandait,
Et je suis là devant vous
A coucher avec mon cerveau
Pour qu'il se taise un peu.
Il ne veut pas se taire,
Il respire fort,
Il s'acharne à me dévêtir.
J'ai enlevé mon manteau.
J'ai cherché dans mes poches
Un téléphone.
J'ai appelé la police.

Et je suis parti faire le loup.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Escalade

Poisson

Chouette